Renouveler l’Université. Pour un rapport au savoir adapté au XXIe siècle, de Louise Bertrand

Le développement des TIC et de la FAD

Louise Bertrand est professeure à la TELUQ, une université d’enseignement à distance, depuis 1985 au Canada. En 2010, elle publie cet ouvrage intitulé Renouveler l’université. Pour un rapport au savoir adapté au XXIe siècle, constituée de cinq chapitres, dans lequel elle fait paraître un article, Le développement des TIC et de la FAD. Ce chapitre 2 traite de l’usage des nouvelles technologies au sein des universités.

Louise Bertrand dresse dans son article un panégyrique des TIC et de la FAD dans les universités. Pour rappel, les TIC sont les Technologies de l’Information et de la Communication, et la FAD désigne la Formation A Distance.

Elle présente d’abord un historique d’Internet, dont l’origine remonte aux années 60 : à cette époque, le but premier était de prouver la supériorité des Etats-Unis sur l’URSS grâce à un système de communication qui résiste aux attaques nucléaires. De là la création d’ARPANET, qui sera plus tard remplacé par Internet.

Usage militaire d’abord, usage scientifique ensuite, ARPANET s’étend et arrive finalement jusqu’aux universités. L’idée judicieuse qu’ont eue trois étudiants américains de lier des ordinateurs par des lignes téléphoniques a permis la création du système USENET, le tout premier forum.

Les adjectifs posent le ton. « Croissance vertigineuse », « leçons intéressantes » – à propos de l’histoire de sa création -, « développement fulgurant », « essor prodigieux » (cit.p.36). L’évolution d’Internet est à la fois rapide et positive. Louise Bertrand rappelle dans son article que les nouvelles technologies permettent avant tout l’accroissement et la rapidité de « la diffusion du savoir » (cit.p.33). Un aspect non négligeable dans le milieu universitaire, où la transmission des connaissances occupe une place prépondérante.

De là l’importance de la FAD. L’essor de cette pratique permet en effet un accès universel au savoir et Louise Bertrand a su en montrer les avantages : correspondance par lettres, audio et vidéoconférences, systèmes multimédias et systèmes par Internet, voire universités à distance, les canaux sont multiples et ne cessent de se diversifier pour toucher progressivement toutes les populations, a fortiori celles des Pays en Voie de Développement.

Il semble par conséquent naturel et tout à fait justifié que l’auteure décrive Internet comme « un outil d’une grande richesse » (cit.p.40), puisqu’il permet de démocratiser le savoir et de répondre aux besoins de tous en un temps immédiat. Sa croissance mondiale, qui l’étend aux PVD1, offre la possibilité « [d’] élargir l’accès aux études » (cit.p.141) et, ainsi, de développer un savoir mondial. Louise Bertrand adopte donc ici une position favorable quant aux possibilités qu’offrent les TIC et la FAD au sein des universités.

Pénélope Giordano

Cet article est téléchargeable pour 2 € sur https://www.artelittera.com/fr/826-renouveler-luniversite-pour-un-rapport-au-savoir-adapte-au-xxie-siecle-par-louise-bertrand

1Pays en Voie de Développement

Enseignement : les projets d’Emmanuel MACRON

Visuel 2 article 2

Emmanuel MACRON est, avec 66% des suffrages, président de la république française depuis le 7 mai dernier.

Vous êtes étudiant et souhaitez savoir quelles sont les projets de notre nouveau président qui vous concernent directement ?

 

Artelittera vous en liste quelques uns :

BACCALAUREAT : une nouvelle forme et plus de contrats en alternance

Emmanuel MACRON souhaite « revoir la forme du baccalauréat » dans le but de « rendre possible de nouvelles formes d’organisation du temps scolaire et de nouveaux parcours », qui « prépareront mieux à la poursuite d’études et à l’insertion professionnelle ». « Modernisé », le BAC comporterait dorénavant 4 matières obligatoires.

Le président souhaite également développer les contrats en alternance en proposant plus de 100 000 places au sein de « nouvelles filières professionnalisantes », principalement au sein de lycées professionnels.

 

Rétablissement des bourses au mérite

MACRON propose de rétablir les bourses au mérite pour les étudiants ayant reçu une mention « très bien » au baccalauréat.

 

Davantage de logements pour les jeunes

Le président souhaite rendre accessible le logement aux étudiants et aux jeunes actifs avec la construction de 80 000 logements qui leur seraient destinés.

 

Un accès à la culture facilité

Le nouveau président souhaite mettre en place un « pass culture » de 500€ pour tous les mineurs.

 

Un dévéloppement des projets ERASMUS

MACRON entend aussi élargir le nombre d’étudiants ERASMUS grâce à un « statut européen de l’apprenti, qui facilitera leur mobilité ».

 

Enseignement supérieur : davantage de budget

MACRON a aussi pour projet d’aider financièrement des établissements de l’enseignement supérieur par le biais de « cofinancements européens et privés ». Il aimerait aussi renforcer les « partenariats entre les entreprises et la recherche publique ».

 

La fin de NUMERUS CLAUSUS

Concernant les études supérieures dans le domaine de la santé, M. MACRON souhaite mettre un terme au dispositif « numerus clausus », qu’il trouve « périmé » et « injuste ».

 

Une sélection à l’entrée des universités plus cadrée

MACRON demande à ce que « chaque filière du supérieur puisse déterminer les pré requis indispensables à l’entrée » afin de préparer les candidats potentiels « soit au baccalauréat, soit par des cours d’été ou des modules complémentaires pendant un semestre universitaire ».

 

MASTER : un aménagement de cursus

Emmanuel MACRON souhaite élargir les « aménagements du cursus aux étudiants en stage, en alternance ou en activité professionnelle » ainsi qu’un élargissement d’horaires d’ouverture des bibliothèques universitaires afin de faciliter l’accès des étudiants à leurs recherches.

De même, l’accès à des nouveaux formats documentaires (fichier PDF à télécharger) va bénéficier de nouvelles dynamiques. Artelittera offre aux étudiants et enseignants chercheurs une base documentaire de plus de 10 000 références, accessible en ligne  24h/24 et 7 jours / 7 !

Préparer le bac philo en téléchargeant des chapitres de livres

12851684862_democratie_25813527118962_La-morale-25814110329360_Le-pouvoir-176

En philo, il y a mille et une façon de faire valoir des idées dans la composition du plan. Plus on a des idées, plus le raisonnement devient solide et s’articule au mieux dans le plan de la dissertation. La plateforme Artelittera, qui met en ligne des chapitres de livres, à télécharger pour 2 € l’unité, dispose de plusieurs titres en langue française, publiés par les Editions Sciences-Humaines,  portant sur des sujets de philosophie, comme la morale, le pouvoir, la démocratie, etc. Chaque ouvrage comprend plusieurs dizaines de chapitres. Chaque chapitre signé par un auteur différent, offre un point de vue, un raisonnement, des arguments qui pourraient être repris dans le cadre de la dissertation du bac. Leur lecture peut consolider les apprentissages faits pendant l’année et viendra compléter les cours. Pour sélectionner les articles les plus pertinents, il suffit de commencer par une première étape, celle de télécharger le sommaire. C’est un fichier gratuit ! Il faut en profiter ! Ainsi la lecture de cette table de matières permettra de dénicher quelques pépites pour enrichir sa culture. D’où le fait que la seconde étape sera de commander et télécharger les fichiers sélectionnés.

Quels sont les livres à recommander  à ceux qui veulent réussir l’épreuve philo ?

Le Pouvoir : Concepts, Lieux, Dynamiques, sous la direction de Jean-Vincent Holeindre

La Morale : éthique et sciences humaines, sous la direction de Nicolas Journet

La Démocratie. Histoire, théories, pratiques, sous la direction de Jean-Vincent Holeindre et Benoît Richard